Stress & Dépression

Voici le titre d’un article paru le 30 avril dernière sur le site du Comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo et qui illustrait les craintes des reports des compétitions et de l’impact lié sur la santé mentale des sportifs.

https://tokyo2020.org/fr/actu/comment-le-covid-19-a-t-il-affecte-la-sante-mentale-des-athletes

 La santé physique n’est pas la seule à être importante dans une période aussi délicate. La santé mentale l’est tout autant. La pandémie, qui a entraîné le report des Jeux Olympique et l’absence totale de compétitions, a eu des répercussions sur la santé mentale de nombreux athlètes. 

 Il est important de se rappeler que dans des périodes comme celle-ci, malgré le confinement, nous ne sommes pas seul. 

Toujours dans cet article, nous retrouvons les confessions de plusieurs athlètes frustrés de ces reports. D’ailleurs, l’ancienne gloire de la natation et recordman de médailles aux Jeux Olympiques, Michael Phelps, partageait ses inquiétudes sur les problèmes potentiels de santé mentale auxquels les athlètes sont confrontés pendant cette période. L’ancien nageur se disait même déterminé à briser les préjugés qui entourent la santé mentale et invitait les athlètes à parler de leur combat et à demander de l’aide s’ils en ont besoin.

Une autre médaillée olympique au J.O de Rio 2016, Clarisse Agbegnenou exprimait un avis plus personnel : «L’incertitude quant à la date à laquelle nous pourrons reprendre l’entraînement et la compétition est très difficile. Ça m’a vraiment chamboulé de ne pas savoir du tout et d’être dans le flou total. J’apprends à être une autre personne, à vivre un peu plus au jour le jour, ce qui n’est pas facile. J’apprends à être patiente dans l’incertitude aussi. Ce n’est pas simple.» D’ailleurs sur son compte Instagram, elle a laissé un message tout aussi fort exprimant frustration et déception comparant même ce report «à un coup de massue…  sur  4 ans de préparation, de sacrifices au quotidien et personnels.»

Le psychologue du sport Makis Chamalidis interrogé par Tokyo2020.org sur sa connaissance de l’impact de la santé mentale chez les athlètes rappelait ce constat très alarmant: «l’arrêt brutal du sport dans la vie de l’athlète peut le conduire à un repli sur soi ou à la dépression. C’est un problème grave dans le sport».

Ce problème lié à la santé mentale fait partir des préoccupations primordiales des aumôniers d’Holistics Sports qui soutiennent les sportifs dans leur quotidien. Nous connaissons les risques et les dangers qui peuvent découler de ces périodes difficiles. C’est un sujet que nous traitons avec beaucoup d’attention lors de nos accompagnements holistiques. Ces derniers peuvent se faire à la demande personnelle de l’athlète face à ses inquiétudes ou à la demande de son club. Nous intervenons de façon discrète et anonyme. 

Si vous êtes sportif de haut niveau ou vous connaissez un sportif qui a besoin d’un accompagnement, n’hésitez pas à nous solliciter en écrivant à contact@holisticsports.fr.

Vous n’êtes pas seul(e)s.

#santé mentale #inquiétudes #dépression #vousnetespasseuls #soutien #accompagnements